Qui suis-je ?

Doctorante au sein du Centre d’Histoire de l’Asie contemporaine (CHAC) de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et rattachée à l’UMR Sirice, depuis septembre 2015, je suis également ATER à Paris 1 pour l’année 2019-2020. En 2018-2019, j’ai officié en tant qu’ATER à Sciences Po, sur les campus de Menton, Reims et Paris.

J’étais doctorante contractuelle à Paris 1 entre septembre 2015 et août 2018 ainsi que monitrice d’enseignement en L1 et L3 dans cette même université.

Agrégée d’histoire, j’ai enseigné deux ans dans le secondaire avant de me lancer dans l’aventure “thèse”.

Comme vous avez pu le remarquer en parcourant mon carnet, mes recherches sont consacrées aux mobilités étudiantes en Asie coloniale, entre la deuxième moitié du XIXe siècle et la décennie 1940.

Pour cela, je bénéficie de la supervision de Pierre Singaravélou.

J’étudie plus particulièrement – en les comparant et les croisant – les mobilités liées à l’Indochine française et à l’Inde britannique. Mes recherches tendent donc à s’inscrire dans les courants de l’histoire globale et connectée mais aussi sociale, culturelle et de l’enseignement supérieur et technique.

Vous pourrez retrouver mes publications sur HAL et via Academia. Vous y trouverez également mon CV (version anglaise).

N’hésitez pas à m’écrire : je suis avide de toute remarque, suggestion et répondrai avec plaisir à toute question 🙂