Future Log // 1er semestre 2017

La catégorie Future Log a pour objectif de récapituler les activités scientifiques auxquelles je participe sur une période de six mois.

Je commence donc avec la période janvier-juin 2017, particulièrement – et exceptionnellement, soyon réaliste – riche en journées d’études et autres workshops :

  • Le 27 janvier, je serai à Lisbonne dans le cadre du workshop « Internationalism, imperialism and education : connected histories» organisée par Miguel Bandeira Jeronimo, Hugo Gonçalves Dores et Damiano Matasci. Je viens d’ailleurs de terminer mon draft paper qui traite de l’internationalisation des mobilités des étudiants coloniaux au début du XXe siècle, de nationalisme et de cosmopolitisme.
  • Les 3 et 4 mars, ce sont les portes d’un de mes objets d’études – l’Université de Hanoi- que je franchirai dans le cadre de la conférence « Vietnam and Korea as « Longue Durée » Subject of Comparison : From the Pre-modern to the Early Modern Periods », organisée par l’International Institute for Asian Studies (Pays-Bas), l’Université nationale du Vietnam (Hanoi), l’Asia Centre de l’Université nationale de Séoul, l’Université de Leiden et l’EHESS. J’y ferai une comparaison entre l’enseignement colonial en Indochine et l’enseignement en Corée à travers les archives du Gouvernement général de l’Indochine. Tout un programme !…
  • Le 4 avril, direction Reims et l’URCA, où j’ai fait mes premiers pas d’apprentie historienne [et géopoliticienne – mais c’est une autre histoire] pour la 5e journée des doctorants ayant pour thème « Corps en crise, crise(s) du corps ». Il y sera question de l’effet des circulations sur le corps des étudiants coloniaux.
  • Le 18 mai devrait aboutir le travail d’une année : la journée d’études que je co-organise avec mon collègue doctorant K. Mammasse se tiendra en Sorbonne. Nous tenterons de nourrir une réflexion autour des « interconnexions [post-]coloniales, XX-XXIe siècle» à travers une approche multi-scalaire et multi-disciplinaire. J’y reviendrai dans un (ou plusieurs) billet(s) qui lui sera/ont spécifiquement dédié.

Le mois de juin sera particulièrement riche en évènements scientifiques :

  • Le projet de panel que j’ai élaboré avec H. Aoudia sur les transferts culturels en situation coloniale a été sélectionné pour l’École d’Été de mon école doctorale en collaboration avec l’Université de Padoue. Je serai donc à Padoue du 12 au 16 juin.
  • Sur le chemin du retour, j’enchaînerai avec la conférence annuelle de la French Colonial Historical Society à Aix-en-Provence où je parlerai d’acteurs méconnus de l’enseignement colonial en Indochine : les sociétés, comités et associations. Et j’aurai le plaisir d’y retrouver une partie de mes collègues du CHAC !
  • La semaine suivante, direction les États-Unis pour la 9e conférence de la Society for the History of Children and Youth pour laquelle j’ai eu l’honneur d’être invitée à rejoindre le panel de David Pomfret et Richard I. Jobs « Youthful Transgressions and Trans-national Mobilities from Europe to Asia« . Mon papier porte sur les mobilités d’étudiants entre la Chine et l’Indochine au cours du XXe siècle et le lien entre éducation et transgression.
  • Et enfin, le Congrès Asie se tiendra entre le 26 et le 28 juin à Sciences Po Paris. Je participerai à un panel méthodologique organisé par le bureau des jeunes chercheurs de l’Asie. Et pour finir « en beauté », je co-organise avec mon collègue Li Yunyi un panel intitulé « Pôles, flux et réseaux à l’âge de l’Indochine française. Réalités, héritages et limites (XIX-XXe siècle) ». Mon intervention portera sur les circulations de mes étudiants pendant la Seconde Guerre mondiale : rupture ou continuité ? Telle est la question !

Une réflexion au sujet de « Future Log // 1er semestre 2017 »

  1. Ping : Future Log // 2e semestre 2017 | Voies étudiantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *